www.passioncompassion1418.com
FICHE CANON SURVIVANT (# 585)
English version

France

Obusier pneumatique de 60 mm Brandt Mle 1915 et Mle 1916

1916

Artillerie de tranchée

Contributeur :
Gilles Roland      http://vestiges.1914.1918.free.fr/
     
     
Lien vers post du blog
Lieu :
France
Saint Amarin (68)
Musée
Coordonnées : Lat : 47.87440 / Long : 7.02950
Commentaires généraux sur le canon survivant :


Pièces identiques sur le lieu : 1
Pièces décrites sur cette fiche : 1

Le projectile à côté de la pièce m'est inconnu (et ne correspond pas aux projectiles Brandt)

La pièce est accompagnée de différents projectiles, d'un mortier de type Cellerier et d'un lance-bombes pneumatique Allemand de type 'brochet'.


Informations historiques et techniques
Dénomination :     60 T Brandt Mle 1915 / 1916 Origine :       ( Brandt)          

Contexte historique de la pièce :

Patron d'une entreprise de ferronnerie réputée et mobilisé en 1914, Edgar Brandt mis à profit son expérience pour inventer un obusier pneumatique discret et le proposer à l'Etat Major. L'intérêt fut certain puisque l'industriel fur renvoyé dans son usine de Paris pour lancer la production de son arme.

Particulièrement léger (38 kg pour le modèle 1915 et 16 kg pour le modèle 1916, sans la bouteille de gaz) et donc vraiment transportable, l' 'obusier pneumatique Brandt de 60 mm Mle 1915' utilisait l'air comprimé contenu dans une bouteille pour projeter différents petits projectiles à ailettes de 650 grammes en plusieurs versions (explosifs, éclairants, toxiques, porte-messages) introduits dans le tube lisse par la bouche. Il n'y avait donc pas de détonation ni de panache de fumée au départ du coup, ce qui conférait à cette arme une grande discrétion en première ligne.

Ces caractéristiques firent de ce petit obusier d'accompagnement d'infanterie une arme appréciée, et distribuée largement aux sections d'infanterie aux côtés des canons de 37mm. La première version de 1915 était montée sur trépied. La seconde version de 1916 ('obusier pneumatique Brandt de 60 mm mlle 1916') était allégée et montée sur un socle en aluminium. Dans cette dernière version l'obusier tirait à un angle fixe de 42°, la portée étant réglée par variation de la pression (9 à 20 'kilogrammes') accumulée dans le fond du tube avant libération du projectile.

Le concept novateur fut utilisé par les Allemands avec leur mortier pneumatique Erhardt qui tirait un projectile de 6 kg.

Caractéristiques techniques :

  • Descriptif complet : Obusier pneumatique Brandt de 60 mm modèle 1915 et modèle 1916
  • Année du design : 1915
  • Calibre : 60.00 mm
  • Poids en position de tir : 32 kg (Mle 1915) - 16 kg (Mle 1916)
  • Poids à tracter :
  • Longueur tube en calibres : 22.00
  • Nombre de rayures : 0 (tube lisse)
  • Poids du projectile : 950 g (type A 1915) - 650 g (type B 1916)
  • Vitesse initiale : 60 m/s (type A) - 75 m/s (type B)
  • Cadence de tir : 18 coups / minute
  • Portee : 420 m (type A) - 585 m (type B)
  • Pointage en hauteur : +20 à +60 degrés (Mle 1915), fixe à 42 degrés (Mle 1916)
  • Pointage en direction : champ de 30 degrés


Sources
  • Les Crapouillots 1914-1918           Pierre Waline                   Charles Lavauzelle   1965  
  • Les canons de la Victoire 1914-1918 - Tome III - L' Artillerie de Côte et l'Artillerie de Tranchée       Général Guy François                   Histoire et Collection   2010  
  • Cours d'Artillerie de Tranchée       Capitaine Bouchon                   Bourges   1918